WeCo Phoenix


TYPE Projet développement local

ÉTAT Réalisé

DATE Février 2016 > Septembre 2016

LIEU Murs-à-Pêches, Hauts-de-Montreuil

DIMENSIONS 50 m2

BUDGET 66 140 € (dont 13 800 € de contributions volontaires en nature)

FINANCEURS Caisse des Dépôts, Fondation SNCF, Ville de Montreuil

PARTENAIRES Fondation Abbé Pierre, Compagnons Bâtisseurs IDF, Ecodrom, Lieux Possibles, D.A.T. Pangea

ÉQUIPE Marie-Emmanuelle Ferri, Daniel Millor Vela, Romain Minod, Marième Faye, David de Kerimel, Sonia Morales, Nikos Papaderakis, Ionut Furtuna, Charles-Louis Roseau, Loïc Dollet, Fanny Liatard, Jeremy Trouilh, Margaux Opinel


Pour une résorption pacifique du bidonville par la formation professionnelle et l’emploi

Anciennement dédiés à la culture d’arbres fruitiers, les Murs à Pêches de Montreuil sont en partie classés à l’inventaire du patrimoine qui recommande leur réhabilitation conformément à leur état initial. Ils constituent un territoire d’exception pour leur valeur patrimoniale d’une part, pour le dynamisme du secteur associatif d’autre part, mais aussi pour la concentration de populations vivant en grande précarité. Depuis 7 ans, un bidonville s’y est formé Rue Saint-Antoine. Il est actuellement le foyer de 6 ménages soit 32 personnes – 17 adultes et 15 enfants. Ces personnes font toutes parties du même groupe familial originaire de Roumanie. Elles suivent un fonctionnement communautaire régi par les lois traditionnelles et le respect des anciens, mais leur souhait de s’orienter vers un logement par ménage commence à se faire sentir.

L’équipe a contribué, depuis septembre 2013, à l’amélioration des conditions de vie de ces habitants. Avec les familles bénéficiaires, ses partenaires, des bénévoles, l’équipe projet a co-conçu et co-construit une cuisine commune, ainsi qu’un atelier pour accueillir les cours du soir et deux blocs sanitaires contenant douches et toilettes. La nécessité de sortir de cette situation de bidonville est partagée par l’ensemble des habitants. Il s’agit donc aujourd’hui de poursuivre la mise en place de démarches participatives afin d’élaborer, avec les familles, des solutions innovantes contribuant à la résorption progressive et pacifique de cette situation. Ensemble, ils travaillent sur deux axes : l’insertion par la formation professionnelle et l’emploi, et l’insertion par le relogement.

 

Les objectifs.

Cette édition WeCo concerne l’insertion par la formation professionnelle et l’emploi. Avec les habitants du bidonville et en lien avec les enjeux d’aménagement du territoire et de préservation du patrimoine de la ville de Montreuil, l’équipe WeCo souhaitait mettre en oeuvre un projet qui permet de :

> Réhabiliter un pan de 25 mètres de Murs à Pêches ;

> Redonner vie à cet ancien territoire agricole en y proposant des nouveaux usages ;

> Déclencher des opportunités professionnelles pour les habitants du bidonville ;

> Faciliter l’accès à l’énergie dans le bidonville.

Licence Creative Commons Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International. Powered by GlopDesign

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?