Vision

mode operatoire

APPROCHE

Construire le dialogue, fabriquer du commun.

Quatorze synchronise les énergies issues du monde universitaire, de la société civile et des institutions publiques. Quatorze promeut l’idée de co-construction. Pas seulement pour en parler mais pour agir sur le monde réel, pas seulement pour en rêver mais pour partager des pratiques. Quatorze renforce les facultés d’analyses critiques expérimentales. Quatorze interroge la dissociation du penser et du faire, de l’esprit et de la main.

Les compétences de construction nourrissent les workshops interdisciplinaires organisés par Quatorze. Comme par exemple dans le projet international 9 Urban Biotopes avec ses sanitaires et cuisine collective, ou encore à « La Marquise » où le collectif a entreprit la construction d’un jardin public, permettant aux étudiants, professionnels et utilisateurs de légitimer une occupation citoyenne.

Quatorze vise à rendre tangible l’échelle de la ville et les rouages de sa transformation. La pôlis, ce haut-lieu de la construction des communs et du sens commun, de soi et de l’autre.

Quatorze vise à combiner savoir théoriques et savoir-faire constructif. Aller au delà de l’utopie en co-designant des rêves faisables. Aider les communautés à identifier leur projet en partageant le processus de construction, comme par exemple dans le cas des structures mobiles pour la friche de « La Prairie» qui peuvent en représenter l’archétype.

icon lieux acteurs maillage

LIEUX, ACTEURS, MAILLAGE

Mailler les savoir-faire
Pour une approche pragmatique de la participation.

Financé par le fond culturel de l’Union Européenne, le programme de résidences d’artistes croisées Nine Urban Biotopes (9UB), initié par Urban Dialogues une association berlinoise, et dont Quatorze est l’un des coordinateurs, implique trois villes phare d’Afrique du Sud et quatre métropoles européennes. Son principe repose sur le dialogue trans-local : il s’agit de révéler le potentiel de pratiques micro-locales œuvrant pour une ville durable, sociale et solidaire. Durant neuf mois, neuf projets artistiques distincts ont pris place dans les villes partenaires du projet, au cours d’une série de trois « trilogues urbains » se déroulant chacun sur une période de trois mois. De Janvier à mars 2014, les partenaires de Berlin, de Cape taown et de Johannesburg ont initié le premier trilogue. D’avril à juin, ceux de Paris, Durban et Turin ont formés le second trilogue. Enfin de juillet à septembre, les partenaires de Berlin, de Johannesburg et de Londres ont clôturé le programme. Les projets artistiques développés pendant ces neuf mois s’inscrivaient dans une démarche participative, profitant de tissus d’acteurs maillés autour des initiatives retenues par les porteurs de projet. Tant à l’échelle locale que trans-locale, l’échange entre les artistes impliqués et les acteurs territoriaux était l’objectif premier du programme 9UB. À l’occasion de la coordination de la résidence d’un architecte Sud-Africain, Quatorze a été un facilitateur de coopération entre des acteurs différenciés : la communauté Rom habitant le “biotope” parisien, associations, structures d’enseignements, etc.

icon la ville la grande echelle

LA VILLE, LA GRANDE ÉCHELLE

Voir et manipuler pour comprendre
Comment représenter les enjeux urbains et métropolitains ?

La participation citoyenne tend à se confiner dans des échelles locales ou micro-locales. Pourtant, la ville en tant que “pôlis” est un haut-lieu de la formation d’un esprit politique : espace de l’altérité et du vivre ensemble, elle est aujourd’hui pour la majorité des être humains le creuset des conditions de la qualité de vie et de la réalisation de soi. “Le droit à la ville” est une question qui, encore de nos jours, ne cesse d’être renouvelée. En ce sens, Quatorze choisit de décliner la question de la co-conception et de la co-constructrion à l’échelle de la ville voire du grand territoire.
Les processus de métropolisation et plus généralement de transformation urbaine sont aujourd’hui complexes : les procédures contraignantes et les temporalités souvent perçues comme hors de portée. Un futur concret, au sens étymologique de cum-crescere, croître ensemble, doit donc être partagé. Pour cela il nous semble fondamental de permettre de rendre visible la ville, comme un espace plastique dont le devenir doit être perçu par le plus grand nombre. Les dispositifs que crée Quatorze en ce sens ont pour but de permettre la formation d’un horizon collectif informé et compréhensif, d’outiller le regard pour permettre le dialogue.

icon activer espace commun

ACTIVER L’ESPACE COMMUN

La fabrique du VIVRE ENSEMBLE
Les actions construites comme prétexte à la rencontre d’acteurs différenciés.

En prenant soin de situations locales ou micro-locales, Quatorze entend révéler les enjeux de réalisation des “communs” dans l’espace public. Alors que cette notion est aujourd’hui mise à jour et réinterrogée par l’émergence des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, la construction d’objets d’attention collective est renouvelée. Aux contributeurs en ligne nous proposons les contributeurs urbains pour fabriquer ce qui constitue les lieux communs dans leurs qualités spatiales et sociales.
Aux fabrications de informatiques programmes ouverts nous proposons l’ouverture et l’ascendance de programmes urbains. Aux fabrication à commande numérique nous proposons l’alliance de nouveaux outils et de la main outil ancestral possédant quatorze phalanges, agile et indispensable, à l’articulation de la pensée et du faire. Quatorze propose des opportunités de coopération avec comme mode opératoire la fabrication tangible d’objets qui sont comme autant de révélateurs des lieux.

Licence Creative Commons Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International. Powered by GlopDesign

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?